Changement de ventouses et de pompes à chaque utilisation ?!

L’IMPORTANCE DE CHANGER LES VENTOUSES ET LA POMPE DE LA HIJAMA À CHAQUE UTILISATION‼️🚫

Lors d’une scéance de hijama, les ventouses sont exposées à du sang.
Certains praticiens, dans un soucis d’économie ne voient pas d’inconvénient à ce que le patient ramène les ventouses usagées chez lui afin qu’il les nettoie et les réutilise lors de la prochaine scéance.

⚠️Mais cela n’a pas que des avantages.

➡️Tout d’abord, est-ce vraiment économique?🤔

On remarque que sur une hijama à 45 € le prix des ventouses n’est pas si important que ça.
Et dire que pour ce prix là, certains ne fournissent même pas tout le matériel (ventouses, pompe, compresses stériles, gants à usage unique, lames de bistouri stériles, etc…) alors que pour le même prix des praticiens diplômés, eux, fournissent tout le matériel.

➡️Ensuite, il faut se demander « comment le patient va-t-il nettoyer ses ventouses?

-À l’eau et au savon?
-Avec de la javel?
-Avec un stérilisant chimique (type Stéranios)?
-Va-t-il frotter les ventouses avec une éponge ou autre?

➡️Il faut savoir que du matériel exposé à du sang ne se nettoie pas de cette façon.

Les hôpitaux, ou les dentistes, par exemple ont un protocole très stricte pour ce genre de matériel.

-Le matériel doit d’abord être trempé dans un nettoyant chimique qui va enlever toutes les souillures apparentes, ensuîte le matériel va subir une première stérilisation chimique. Et comme celle-ci ne suffira pas à éliminer l’intégralité des microbes, virus et bactéries, le matériel va être stérilisé par un passage dans une machine nommée autoclave.
Cette machine produit de la vapeur d’eau sous pression à une température supérieure à 126 degrés Celcius.
Bref… un procédé long et coûteux.

Alors, certains diront:
« Oui, mais nous, on est pas dans un hôpital et mon matériel est personnel »🤔

Soit! Mais même s’il s’agit de matériel souillé avec votre sang, s’il est mal nettoyé, des bactéries peuvent se développer et cela est dangereux.

⚠️Attention! N’essayez pas de tremper vos ventouses dans l’eau bouillante.La température n’est pas assez élevée et tout ce que vous arriverez à faire, c’est faire fondre le caoutchouc des valves de celles-ci!

➡️Après, l’eau et le savon, ainsi que l’eau de javel ne tuent pas tous les organismes pathogènes. De plus comme le sang s’est déposé dans certains endroits de la ventouse et a séché vous allez devoir frotter, ce qui généralement endommage celle-ci.

➡️Pour les valves, le caoutchouc utilisé dans la fabrication de ventouses bon marché (celles qu’utilisent tous les hajjam actuellement!) généralement de mauvaise qualité, le contact avec des produits corrosifs tels que le savon ou l’eau de javel va là encore lui causer des dommages qui vont mettre à mal l’intégrité des valves et donc réduire l’étanchéité de celles-ci et par voie de conséquence, réduire les capacités de « sucion » des ventouse et ainsi réduire leur efficacité lors de leur prochaine utilisation.
La prochaine scéance de hijama sera par conséquence moins efficace moins profitable pour le malade.

➡️Après le problème du lavage, d’autres questions se posent à propos du caoutchouc des valves de la ventouse…
L’effet de l’utilisation d’une eau fortement chargée en calcaire peut aussi l’endommager.
Le séchage peut aussi occasionner des fissures dans le caoutchouc.
Etc…

Hijama cabinet Phyto Hijama cupping therapy

Hijama Paris 

➡️Il arrive aussi qu’au décours de la scéance le plastique des ventouses soit légèrement fendu. Ceci s’aggravera sûrement si la ventouse subit des chocs et là encore sa capacité de « sucion » sera amoindri lors d’une prochaine scéance.

➡️Pour finir, se pose le problème du stockage des ventouses.
Est-ce dans une boîte?
Dans un endroit où les changements de températures ne sont pas soudains et de grande amplitude (afin là encore de na pas endommager le caoutchouc des valves)?
Combien de temps va dûrer ce stockage?
Etc…

Autant de questions qu’il faille se poser.

Voilà pourquoi nous préférons utiliser notre matériel une seule fois puis, le jeter, afin:
-De limiter les risques d’infections.
-Que vous n’ayez pas à vous soucier du lavage et du stockage du matériel.
-Que vos hijamas aient toujours une efficacité optimum.
-Que vous ayez l’esprit tranquille.
-Que nous travaillons toujours dans les meilleurs conditions.
-Que nous offrions la meilleure qualité de soins et de services.

Évidence relevé par Pierre Daoud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.