Hijama et hormones thyroïdiennes | Phyto Hijama Paris

Hijama et hormones thyroïdiennes

Qu’est ce qu’une hormone ?

Les hormones sont  des messagers chimiques synthétisées par les cellules des glandes et de certains organes  de notre corps et qui sont par la suite acheminées dans le sang.

Il existe différents types d’hormones qui ont pour rôle de communiquer les informations spécifiques entre différents organes. Elles sont donc indispensables pour le bon fonctionnement de notre organisme. Alors lorsqu’elles sont sécrétées en quantité anormale cela peut entraîner l’apparition de diverses pathologies.

Et dans le cas de la thyroïde ?

Concernant la thyroïde, il existe deux types d’altérations : l’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie, qui sont la conséquence de la production déséquilibrée des hormones T3 et T4.

A savoir que la thyroïde régule le métabolisme et qu’elle a un rapport avec toutes les fonctions de l’organisme. Des altérations peuvent par conséquent avoir des conséquences sur l’ensemble de notre santé.

Comment réguler la production des hormones ?

Pour réguler la production de ces hormones par la thyroïde il existe divers traitements médicamenteux tels que le levothyrox.

Toutefois il est notamment possible de les réguler par la hijama et c’est ce que nous vous proposons dans notre institut Phyto hijama Paris.

Situé sur Paris, nous pratiquons la hijama sèche et la hijama humide pour les femmes, les hommes ou encore les enfants, selon les préférences et nécessités de chacun.

Qu’est-ce que la hijama et quels sont ses effets ?

La hijama ou cupping therapy, est une pratique médicinale 100% naturelle qui consiste à poser des ventouses en des points précis du corps dans le but de soulager ou de traiter les maux et les pathologies. La pose des ventouses peut être réalisée avec ou sans incision.

Pour vous apporter un moment de plaisir et de douceur à votre séance, nos praticiens mêlent  la hijama sèche à l’aromathérapie et la phytothérapie.

La hijama peut stimuler l’action de la thyroïde à sécréter ses hormones. Ainsi, en appliquant les ventouses en des points précis il est possible de réguler leur production.

Les soins par ventouses peuvent notamment avoir un effet détoxifiant des substances qui peuvent empêcher le bon fonctionnement de la thyroïde.

Les deux types de hijama, sèche ou humide, sont efficaces alors il ne vous reste plus qu’à vous initier à cette thérapie  !

Nous conseillons des séances de hijama sèche une fois par semaine autour du cou ce qui aura pour rôle d’activer le système thyroïdien dans le cas de l’hypothyroïdie.  

A savoir, qu’il faut plusieurs séances de hijama pour normaliser l’activité de la thyroïde et ainsi, voir son état de santé améliorée.

hijama paris 1

Quels sont les points d’emplacements des ventouses à scarifier ?

  • Le point n°1 : régule la fabrication d’hormones
  • Les points n°41 et n°42:   essentiels en cas d’hypothyroïdie
  • Les points n°43 et n°44
  • Le point n°55

N’attendez pas d’avoir des troubles de la thyroïde pour faire la hijama ! La hijama a de nombreux bienfaits sur notre corps, en plus de réguler l’activité de la thyroïde.  

Alors nous, Phyto hijama sur Paris, nous  recommandons à tous de s’initier à cette thérapie même lorsque vous pensez être en bonne santé pour éviter, avec le  temps, l’apparition de quelconques symptômes.

Vous pouvez nous retrouver sur Facebook : Ici

Pour une prise de rendez-vous rapide et facile sur Doctolib : Ici

Sur Instagram : Ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.